Olivier NOREK

Surface

La capitaine Noémie Chastaing, chef de groupe entre en tête dans la chambre d'un dealer en Seine Saint Denis et reçoit une décharge de plombs en pleine tête, c'est le point de départ d'une histoire de résilience qui nous fait suivre le parcours de Noémie pour se reconstruire. En effet, sa gueule cassée, malgré les efforts des chirurgiens esthétiques, crée un rejet insupportable non seulement pour sa hiérarchie mais aussi pour les membres de son équipe et même pour son adjoint et amant Adriel et on l'envoie au vert... à Decazeville en Aveyron soi disant pour quelques temps avec pour mission de savoir si le commissariat doit être maintenu. Bien entendu les contacts avec sa nouvelle équipe et la population sont difficiles malgré la curiosité malsaine de voir un flic défiguré venu de Paris.

Et soudain surgit un corps dans un lac, un lac de barrage qui a englouti l'ancien village d'Avalone. Noémie va donc avec persévérance faire remonter les souvenirs des habitants à la surface pour identifier le corps, puis envoyer des plongeurs pour voir si d'autres corps ne sont pas enfouis sous l'eau et même après un accident de plongée obtenir de vider le lac. Les eaux sombres cachent des histoires anciennes de disparition d'enfants qui se révèlent intéressantes à découvrir en suivant le travail de Noémie que cette enquête requinque au point de choquer tout le village en faisant fouiller le cimetière, fouilles qui l'amènent tellement près de la vérité que sa vie est même menacée. Mais son caractère bien trempé par les épreuves, sa ténacité et son instinct de très bon flic vont l'amener de rebondissements en rebondissements à découvrir les raisons et les protagonistes d'un drame ancien. 

Un très bon livre bien écrit, aux dialogues percutants et au suspens bien ménagé qui oscille entre polar et portrait d'une femme cassée qui peu à peu va s'accepter comme elle est et ainsi retrouver goût à la vie et même envisager un avenir.

Un livre que l'on recommande fortement.

 

P.S : merci à Coralie de me l'avoir offert.

 

Olivier Norek - Surface - Michel Lafon - 428 pages - avril 2019 - 19,95€

Retour  Rubrique "Livres lus"


  

Territoires

 Il fait froid dans le dos  ce polar d'Olivier Norek car c'est la banlieue et notamment le 93 qui nous éclate littéralement à la figure au travers de cette ville de Malceny qui y concentre tous les maux.

Que peut faire la police et notamment le capitaine Coste et son équipe quand plusieurs caïds de la drogue sont assassinés et que l'on soupçonne un calife inconnu de vouloir prendre la place du calife et d'occuper les territoires de vente de drogue. Froid dans le dos également quand on constate que ce sont des tous jeunes (12 ans et plus) qui sont les tueurs et les hommes de main du nouveau caïd et quand Coste décortique le système qui utilise des "nourrices" (ceux qui entreposent la drogue avant revente) tout à fait insoupçonnables et que police et brigade des stupéfiants aux intérêts divergents s'opposent. De plus  un nouveau caïd c'est une menace pour  les politiques, les locaux, à commencer par madame le maire qui s'accommodait des anciens caïds, une certaine impunité pour leurs trafics contre des voix pour les élections,  le gouvernement qui voit sa politique des banlieues mise à mal, car les voitures brûlent, les policiers sont agressés suite à des ordres ambigus...et les médias s'en mèlent...

Alors Coste et son équipe naviguent à vue entre les ecueils. 
Comment-vont-ils réussir à démanteler le nouveau réseau ?

                                                    Ce qui fait la force d'Olivier Norek c'est que son polar est criant de vérité, on est plongé au coeur de ces cités                                                           désanchantées ou la violence  règne malgré les efforts de certains.

                                                    Pour avoir lu un autre livre d'Olivier Norek, Code 93, je ne peux que recommander cet auteur et ses                                                                    ouvrages. A  lire d'urgence quand on aime les très très bons polars...

 

                                                   Olivier Norek -  Territoires - Pocket- mars 2017- 380 pages - 18,95  euros.